Précieuse vitamine D!

 

La vitamine D, ou plus communément appelée « vitamine soleil », est un micronutriment aux multiples fonctions. Elle joue un rôle important dans le maintien des niveaux de calcium et de phosphore dans le sang, notamment en favorisant leur absorption par l’intestin. De cette façon, la vitamine D contribue au maintien et au développement des os puisque le corps n’a pas besoin d’aller chercher le calcium contenu dans les os pour stabiliser le niveau sanguin. La vitamine D assure également le bon fonctionnement du système immunitaire et de plusieurs tissus dont les muscles. En consommez-vous suffisamment?

Sources de vitamine D

La vitamine D peut à la fois être synthétisée par la peau lors de l’exposition au soleil et être absorbée par l’intestin lorsqu’elle est ingérée.

Soleil

Au Canada, notre long hiver diminue la possibilité de synthétiser la vitamine D à l’aide des rayons du soleil. En effet, du mois d’octobre au mois d’avril, l’angle de la terre diminue l’intensité des rayons du soleil et, par le fait même, la synthèse de la vitamine D par la peau.

D’autres variables influencent également la synthèse de la vitamine D par la peau comme l’application de crème solaire, la pigmentation de la peau, le port de vêtements longs, l’âge, l’heure du jour, etc.

Aliments

Puisque de nombreux facteurs influencent la synthèse par la peau et qu’elle n'est possible que durant une courte période de l’année, Santé Canada oblige l’industrie à enrichir le lait de vache et la margarine en vitamine D. Le yogourt, le fromage et les boissons végétales peuvent également être enrichis, mais ce n’est pas obligatoire. Il est donc important de vérifier l’étiquette de la valeur nutritive de ces produits pour s’en assurer.

Peu de sources naturelles de vitamine D existent. Parmi celles-ci, on retrouve les poissons gras comme le saumon, le jaune d’œuf, certains champignons et l’huile de foie de morue.

Suppléments

La vitamine D se retrouve également sous forme de suppléments en vente libre. Santé Canada recommande aux femmes et aux hommes de 51 ans et plus de prendre, au minimum, un comprimé de vitamine D de 400 UI par jour (10 μg/jour) tout au long de l’année. Si on considère les sources alimentaires limitées et le peu de temps passé à l’extérieur en saison froide, la prise d’une supplémentation pourrait être bénéfique à une plus large population. Plusieurs organismes à travers le monde recommandent une supplémentation de 1000 UI par jour, du moins du mois d’octobre au mois d’avril.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés